Comment acheter de l’art ?

Partager

Comment acheter de l’art ?

L’achat d’une œuvre est rarement un chemin tout tracé et parfaitement ordonné.

Le marché de l’art est avant tout profusion, variété, contraste. Sa richesse et sa mobilité de réévaluation esthétique impliquent un décryptage permanent de son offre, de ses acteurs, ses codes, ses médiateurs, et ses prescripteurs.
Quand bien même il évolue vers plus de transparence, il nécessite quelques repères. Chaque artiste, chaque œuvre, doit être apprécié au sens littéral du terme, radiographié, étudié.

La passion n’exclut pas la raison en matière d’art et de collection.

Les deux vont de pair. Les grands collectionneurs le savent bien. Ne serait-ce que pour collectionner durablement, les aléas de l’acquisition doivent être réduits à leur minimum.

Au delà, une œuvre d’art est aussi appelée à intégrer un patrimoine.

Elle prend alors des contours juridiques, fiscaux, mais aussi assurantiels : elle doit être protégée et garantie.
Là encore, le “raisonnable“ côtoie l’émotion.
L’enjeu est bien de les rendre conciliables. Les opposer serait un non sens.